Macrofotografie

Overzichtspagina

Nouveautés et fonds d'écran

Technique expliquée : focus stacking Panasonic

La macrophotographie est une forme très populaire de photographie. Dans la macrophotographie, jouer avec la profondeur de champ est un défi. À cause de la courte distance focale, la profondeur de champ est relativement limitée, même avec des petites ouvertures du diaphragme. Pour créer plus de profondeur de champ, et prendre plus de contrôle sur cette profondeur de champ, vous pouvez utiliser la technique focus stacking. Dans cet article, nous vous fournissons plus d'explications au sujet de cette technique.

Allez vite à : Qu'est-ce que le focus stacking l En pratique | Feuille de route l petite profondeur de champ | Limitations | Résultat final | Produits

Qu'est-ce que le focus stacking ?

Avec le focus stacking, vous fusionnez des photos qui sont mises au point à des endroits différents pour obtenir un résultat unique, sans post-traitement avec des logiciels tels que Photoshop ou Lightroom. Le focus stacking exige en général un peu d'habilité, de connaissances et parfois aussi quelques accessoires.

Pour réaliser une belle photo focus stack, il est important que tous les éléments que vous souhaitez voir nets dans votre image soient bien nets. Possiblement vous aurez besoin de plus de 10 photos dans lesquelles la mise au point est juste un peu décalée afin d'atteindre le résultat escompté. Pour cela il est également important que les photos se chevauchent légèrement dans les parties nettes. Le déplacement de la mise au point peut être une tâche compliquée dans la macrophotographie, parce que la mise au point est rapidement dépassée outre le morceau que vous souhaitez voir net.

Heureusement Panasonic rend la photo focus stack beaucoup plus simple en l'ajoutant comme fonctionnalité sur son appareil photo. En utilisant la fonction Post focus / Focus stacking, l'appareil photo prend en une fraction de seconde plusieurs photos dans lesquelles la mise au point se fait automatiquement. Le résultat est une rafale de quelques dizaines de photos en résolution 4K (8 mégapixels) ou 6K (16 mégapixels) (selon l'appareil photo), parmi lesquelles vous choisissez ensuite quelle mise au point doit être utilisée ou si plusieurs photos doivent être fusionnées pour un focus stack.

En pratique

Pour tester la fonction focus stacking en pratique, nous nous sommes équipés du Panasonic Lumix DC-G9 et d'un objectif 45 mm F/2.8 Leica DG Macro-Elmarit. Après avoir cherché un peu, nous avons trouvé un sujet à photographier. La première impression est que la réalisation d'une photo focus stack s'effectue presque de la même manière qu'une photo normale. D'abord il faut enfoncer le déclencheur à moitié, puis ensuite enclencher complètement pour faire la photo. Ce qui est frappant aux premiers abords, c'est que l'autofocus « regarde » toute la zone de mise au point et que la photo ne se prend pas en un seul clic. La raison en est que l'appareil effectue tout de suite une rafale de photos.

Après cette rafale, vous pouvez choisir soit l'option Post focus, soit l'option Focus stacking. Dans l'option Focus stacking, deux autres options s'offrent à vous : automatique ou manuelle. Si vous optez pour la première option, l'appareil choisira lui-même une sélection de photos pour le focus stack. Avec la deuxième option, vous pouvez déterminer vous-même par le biais des cases quelles parties de la photo doivent être sélectionnées dans la mise au point. Après la sélection, l'appareil photo effectue le reste du travail !

Feuille de route

Vous pouvez voir ci-dessous, sur plusieurs photos, à quoi ressemble la fonction Focus Stacking sur votre appareil photo. 

 

Exemples de photos à faible profondeur de champ

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre de photos avec une faible profondeur de champ. Elles ont été prises avec une ouverture du diaphragme f/5 avec une vitesse d'obturation de 1/250 seconde et un ISO de 200. Ce ne sont que trois des 40 photos du résultat final.

Mise au point avant

Mise au point milieu

Mise au point arrière

Limites

Un appareil photo qui fait le travail à votre place semble très pratique, mais y a-t-il des inconvénients ? Après l'avoir utilisé dans la pratique, un point d'attention émerge. Comme plusieurs photos sont prises à la suite, il est important que le sujet et l'appareil photo ne bougent pas. Toutefois, il s'agit d'une limite que vous rencontrez également avec le focus stacking manuel.

Le résultat final

Produits

PANASONIC LUMIX DMC-FZ2000

PANASONIC LUMIX DMC-FZ2000

  • Capteur MOS 1,0 " de 20,1 mégapixels
  • Leica DC Vario-Elmarit avec zoom optique 20x
  • Fonctionnalité vidéo 4K et photo 4K

PANASONIC LUMIX DMC-G80

PANASONIC LUMIX DMC-G80

  • Nombre de mégapixels : 16
  • Fonction vidéo UHD 4K et photo 4K
  • Plage ISO extensible jusqu'à 25 600

PANASONIC LUMIX DMC-LX15 NOIR

PANASONIC LUMIX DMC-LX15 NOIR

  • Objectif haute performance avec f/1.4-2.8
  • Avec vidéo 4K
  • Plage ISO extensible jusqu'à 25 600

< Retour à l'aperçu